Compenser le mal-être ou nourrir le bien-être ? Une question de choix ...

Nous arrivons dans ce monde dotés d’un élan de vie extraordinaire.


Les apprentissages, les expériences, les épreuves qui parfois jalonnent notre existence, associés aux émotions qui en découlent, peuvent scléroser cet élan de vie, lentement mais surement….


Notre manque de compétence à accueillir et vivre nos émotions, à prendre conscience et à nourrir les besoins qu’elles cachent, peuvent alors être à l’origine d’un « mal-être” qui nous amène à élaborer des stratégies inconscientes de compensation, tant il est difficile de remettre en question le système de pensées sur lequel nous nous sommes construits.


Mais nous oublions que nous sommes aux commandes de notre vie et que NOUS FAISONS TOUT PAR CHOIX…

Il est donc indispensable de nous réapproprier l’enjeux de NOS choix… vivre ou subir, nous pouvons choisir!


Choisir peut sembler difficile car il s’agit de nourrir un besoin prioritaire tout en renonçant souvent à un ou des besoins secondaires … mais sans clarification, il est complexe d’avoir le sentiment de choisir “en conscience”!

En effet pour choisir vraiment, il est primordial de clarifier ce qui se joue en nous car sentiments et besoins contradictoires se confrontent et générent mal-être et sentiment de subir amplifiant encore le mécanisme de compensation.


Alors êtes-vous prêt à choisir définitivement le bien-être … et choisir en conscience :

- D’accepter chacune des parties de vous y compris la partie souffrante qui vous amène à compenser (car nous renforçons ce contre quoi nous luttons),

- de vous aimer telle que vous êtes,

- de vous faire confiance dans votre capacité à supprimer les mécanismes de compensation grâce à la clarification des besoins sous-jacents…


De vos choix en conscience découlera l’élan de vie qui amènera à mettre en place des actions pour aller vers votre bien-être plutôt que de fuir votre mal-être.


C’est pour toutes ces raisons que dans le programme Mon Poids Mon Moi, J’AI CHOISI d’accompagner les personnes pour lesquelles la nourriture est une stratégie de compensation de leur mal-être qui les maintient en mode “survie” ET qui CHOISISSENT MAINTENANT de retrouver le chemin du bien-être.


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout